Équipe

Directeurs artistiques 2021-2024: Aliocha Imhoff & Kantuta Quirós 

Fondateurs et directeurs historiques: Alice Schÿler-Mallet et Philippe Terrier-Hermann

Curatrice associée: Rosie Hermon

Bureau association Cybèle: Norman Yamada (président), Jean- Philipe Passot (vice-président), Daphné Mallet (trésorière), Astrid Verspieren (secrétaire).

~

Directeurs artistiques (2021-2024):

Aliocha Imhoff & Kantuta Quiros

Aliocha Imhoff et Kantuta Quirós sont curateurs, théoriciens de l’art, cinéastes, fondateurs et directeurs de la plateforme curatoriale le peuple qui manque, créée en 2005 qui oeuvre entre art et recherche. Parmi leurs projets, Le procès de la fiction (Nuit Blanche, 2017) a été élu meilleur évènement artistique de 2017 par les Inrocks et Kunstkritikk et meilleur événement de parole selon Le Monde. Mentionnons également récemment Et que demandent-t-ils ? À y devenir quelque chose (Biennale de Lyon, 2019), A Debt of Times (Konsthall C, Stockholm, 2018), Une Constituante Migrante (Centre Pompidou, 2017), A Government of Times (Rebuild Foundation, Chicago, et Halle 14, Leipzig, 2016).  Ils ont publié Les potentiels du temps (Manuella Editions, 2016, avec Camille de Toledo), sélectionné parmi les 10 meilleurs essais de 2016 par Les Inrocks et dirigé Géoesthétique (Editions B42, 2014) et Histoires afropolitaines de l’art, Revue Multitudes 53-54 (2014). Membres du comité de rédaction de la revue Multitudes, de la Nuit des Idées, ils ont été résidents de la Rebuild Fondation (Chicago South Side, 2015) et des Ateliers Médicis (2018). Kantuta Quirós, née à La Paz (Bolivie) est docteure en esthétique (Université Paris I). Elle est actuellement maîtresse de conférence associée à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes. Elle enseigne également à l’Ensa Mauritius et à l’Ecole des Mines Nantes. Elle a également exercé diverses fonctions institutionnelles, notamment de 2007 à 2011, au Département Film du Musée Nationale d’Art Moderne / Centre Pompidou. Aliocha Imhoff est né à Paris. Docteur en esthétique, il est depuis 2021, maître de conférence à l’Université Paris VIII, département arts plastiques. Il a également exercé diverses fonctions institutionnelles, notamment au Centre National des Arts Plastiques. https://www.lepeuplequimanque.org/

Directeurs historiques :
Alice Schÿler Mallet est plasticienne et commissaire d’exposition. Elle s’intéresse aux questions concernant le corps, l‘espace, la charge de certains matériaux et leur rayonnement  dans l ‘espace, leur fonction et leur utilisation. Elle détourne volontiers certains de ces matériaux pour produire décalage et trouble, retrouver des images pré existantes, archaïques et universelles, archétypes liés au matériau ou au lieu. Elle a exposé son travail entre autres dans les galeries Avivson et Mamia Bretesche à Paris, Klaus Strickner à Vienne, la Galerie de Mandal en Norvège, le Centre d’art de Malmö en Suède, la galerie Lec tic tic à Nouméa ainsi qu’ à Mexico, Dubaï, Nuit Blanche d’Oran 2012 et divers festivals et manifestations (Jeune Création 2012, DIVA  Paris et New York, Video Appart, Paris, Journées du Patrimoine, Dieppe, Opus des forêts, Chateauvillain Festival du lin, Normandie, Root 66, Hastings, MOCA Taipei). Sa recherche de commissaire la pousse vers l‘interdisciplinarité, faisant se réunir plasticiens, scientifiques, critiques, historiens, musiciens, architectes, urbanistes, paysagistes, cinéastes, performers… Elle a ainsi été commissaire de la Biennale le Temps d’une marée à Dieppe en Normandie  en co- commissariat avec AWP en 2005 et 2007, puis du festival Diep avec Philippe Terrier Herman et Sarah Michel en 2010, 2011, 2012, 2013 et Rosie Hermon en 2014, 2015, 2016 et 2018. http://www.aliceschylermallet.com/

Philippe Terrier-Hermann est artiste, photographe et cinéaste. Après des études de photographie à la “School of the Art Institute of Chicago” il réalise son premier travail “intercontinental 1996-2000” à la “Rijksakademie van Beeldende Kunsten” à Amsterdam. Puis il séjourne à Bruxelles, à Rome (Villa Médicis, 2000), à Paris (cité des Arts, 2001) puis à Tokyo (2003) et à Los Angeles (Villa Médicis Hors les Murs, 2011). Depuis 2000, il a exposé au Centre National de la Photographie à Paris au Museum voor Fotografie à Anvers, à la Biennale de Sharjah aux Emirats Arabes Unis, au Centre d’art contemporain de Castres, à la villa Arson à Nice et à la Biennale de Busan en Corée du sud. Ses vidéos ont été projetées à l’occasion des soirées Point Ligne Plan à La Fémis à Paris, à De Appel à Amsterdam, au Jeu de Paume et au Grand Palais à Paris, au Centro Reina Sofia à Madrid et à la South London Gallery. Certaines font aussi parties des collections du Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou à Paris. Il a publié 6 ouvrages “Fascination & Romans”, “internationales”, “106 beautés japonaises” et « 93 beautés Hollandaises » avec l’éditeur néerlandais ARTIMO puis Veenman et avec Bookstorming « The American Tetralogy » et « La trilogie française ». En 2007, il est en charge d’une mission photographique, sur le paysage contemporain, commanditée par le gouvernement de la Province « Zuid Holland », puis en 2013/14 d’une commande publique de photo de la part du CNAP. Il est fondateur et responsable du centre d’art autogéré « La maison Grégoire » à Bruxelles. Il est aussi enseignant chercheur à l’ISBA de Besançon et professeur dans le Master de photographie à l’ENSAV la Cambre à Bruxelles. http://www.terrier-hermann.com/

Last Tweets