© 2019 Festival diep~haven Créé avec Wix.com 

1, boulevard Berbigny, 76200 Dieppe, France

  • White Twitter Icon
  • Facebook Clean
  • White Instagram Icon

 Maxime Brygo 

2015, Video installation

In the context of the diep-haven residency, I considered the areas of Dieppe and Newhaven as a single territory: I set out

to produce a video that mixes views of both coasts, to make a new, fictional

space emerge. Built entirely of static shots, my approach to landscape invites contemplation, to time spent looking in which the absence of any event suggests a potential or future theatricality. From the filmed shots, ninety six photographs were

extracted, printed and submitted to inhabitants of the two towns. Each person interviewed was asked to choose a view

and freely tell a story. The photographs are presented without information or location, each viewer has appropriated the signs of a landscape and has projected their own

memories and history on to it. This process results in a text –the voiceover of the video– seen as a reworking of the landscape digressions that are gleaned. This voice takes on the status of a collective

voice that introduces narrative into the spaces of this new shared world.

 

 Bio 

Born in 1984 in Dunkirk, Maxime Brygo graduated from the La Cambre,

National School of Visual  Arts, Brussels. His work is derived from the territories he surveys and is fed by official history as much as by the stories he is told.

2015, Installation vidéo

"Dans le contexte de la résidence

diep-haven, j’ai envisagé les environs de Dieppe et de Newhaven comme un seul et même territoire : j’ai entrepris de réaliser une vidéo qui mêle des vues des deux littoraux, afin de faire émerger un espace fictionnel.

Construite exclusivement de plans fixes, mon approche du paysage invite à la contemplation, à une durée du regard où l’absence d’événement suggère une théâtralité potentielle ou en devenir.

A partir des plans tournés, quatre vingt seize photographies ont été extraites, imprimées puis soumises à des habitants des deux villes. Chaque personne rencontrée a été invitée à choisir une vue et à raconter librement une histoire.

Les photographies étant présentées sans 

information ni localisation, chaque 

regardeur s’est approprié les indices d’un

paysage et y a projeté ses souvenirs, son histoire.

De ce processus résulte un texte – la voix-off de la vidéo – envisagé comme une réélaboration des digressions paysagères

glanées. Cette voix revêt le statut d’une voix collective qui introduit du récit dans

les espaces de ce nouveau monde partagé."

 Bio 

Né en 1984 à Dunkerque, Maxime Brygo est diplômé de La Cambre, école

Nationale Supérieure d’Arts Visuels, Bruxelles. Son travail s’élabore à partir

des territoires qu’il arpente et se nourrit de l’histoire officielle autant que

d’histoires racontées.