© 2019 Festival diep~haven Créé avec Wix.com 

1, boulevard Berbigny, 76200 Dieppe, France

  • White Twitter Icon
  • Facebook Clean
  • White Instagram Icon

 Philémon Vanorlé 

Sheep Ship

2015 , Mix Medias

Allow me to introduce myself. I am a Belgian artist based in Lille, and I work under the sign of the Société Volatile, a former pigeon club. I develop projects in

the field of art, and it is in fact in this context that I am contacting you today.

The project in question is entitled Sheep Ship. The idea is to exchange two sheep - one French and one English - from their

respective flocks, one in France and one in England. Preposterous at first sight, this highly symbolic project faces a regulatory

issue that is, one may say, discriminatory. Despite the goodwill of Channel ferry companies, sheep, it seems, cannot embark whereas dogs, cats, giraffes

and ostriches pose few administrative and health concerns.”

Letter to Mr Richiez, 28/10/2014

 

 Bio 

Philémon Vanorlé’s mobile approach is closely linked to the environment and its social practices. Inspired by the figure of the animal and by community issues, his work - installations, procedural investigations, covert experiments - is characterised by a tone that is both romantic and irreverent that  willingly summons up both the political and the absurd.

Sheep ship

2015, medias multiples

Permettez-moi de me présenter. Je suis une artiste belge basée à Lille, et je travaille sous le signe de la Société Volatile, un ancien club de pigeon. Je développe des projets dans le domaine de l’art et c’est en fait dans ce contexte que je vous contacte aujourd’hui. Le projet en question s’intitule : Sheep ship. L’idée est d’interchanger deux moutons (l’un français, l’autre anglais)  de leur troupeau respectif, un en France et un en Angleterre.

Absurde à première vue, ce projet hautement symbolique fait face à une question règlementaire qui est, on peut le dire, discriminatoire. Malgré la bonne volonté des compagnies de ferry de la Manche, les moutons, il parait, ne peuvent embarquer tandis que les chiens, chats, girafes et autruches posent peu de problèmes administratifs et de santé.

Lettre à M. Richiez, 23/10/2014

 Bio 

L’approche mobile de Philomen Vanorlé est intimement liée à l’environnement et ses pratiques sociales. Inspirée par la figure de l’animal et par les questions communautaires, son travail (installations, procédures d’enquêtes, expériences secrètes) est caractérisé par une sonorité à la fois romantique et irrespectueuse qui rassemble politique et absurde.