© 2019 Festival diep~haven Créé avec Wix.com 

1, boulevard Berbigny, 76200 Dieppe, France

  • White Twitter Icon
  • Facebook Clean
  • White Instagram Icon

Emma Shercliff

Show Me Where You’re Going

2015, Drawings and embroideries each roughly 42×30 cm, Paper, felt pen, fabric, thread

Emma Shercliff is interested in the attachments we make to places, things and

people. However, when travelling, the normally secure habits, rituals and daily expectations we build around our

attachments are loosened from our grip. Released, even if temporarily, we are

presented with a chance to reflect, to dream, to escape. Curious to learn how people might experience this brief passage through time and place, Emma invited

ferry passengers crossing the Channel between Newhaven and Dieppe to tell the stories of their journeys. Sat side by side

–in conversation and with pens and paper– together they drew out hopes and dreams for past and future journeys, joy at finding a break in routine, frustration at not yet

arriving, regrets at leaving something behind. 

The drawings presented are all made by passengers who agreed to 

illustrate snapshots of their journeys,

memories, reveries, hopes, dilemmas and

missed opportunities.

The embroideries are her own interpretations and record

a permanent trace of those otherwise transient encounters. The slow, steady accumulation of hand-embroidered stitches allows her to revisit the conversations: to dwell on the words a little longer, to re-imagine the wished-for

horizons, and to know each a little better.

 

 Bio 

For over a decade Emma has been using drawing and hand-stitching to explore ways in which collective making activities influence a shared appreciation of community, self and others, producing works ranging

from long-term, large- scale collective pieces to spontaneous workshops

involving community groups, passers-by, students and enthusiasts.

Show me where you’re going

2015, dessins et broderies, 42 x 30 cm

 

Papier, stylo feutre, tissu, ficelle

Emma Shercliff s’intéresse à l’attachement que nous avons aux lieux, choses et personnes. Cependant lorsque l’on voyage, les habitudes normales de sécurité, les rituels et les attentes journalières que nous construisons autour de nos attachements se relâchent de notre emprise. Libéré, même si c’est temporaire, nous sommes présentés avec une chance de réfléchir, rêver et s’échapper. Curieuse d’apprendre comment les gens pourraient expérimenter ce bref passage à travers le temps et le lieu, Emma a invité des passagers du ferry traversant la Manche entre Newhaven et Dieppe afin de raconter leurs voyages.

Assis côte à côte, en pleine conversation et avec stylos et papiers, ils ont dessiné ensemble espoirs et rêves de voyages passés et futurs, la joie de faire une pause dans leur routine, la frustration de ne pas être déjà arrivé, les regrets de laisser quelque chose derrière.

Les dessins représentés ont tous été réalisés par des passagers qui ont accepté d’illustrer leurs voyages, leurs souvenirs, rêveries, espoirs, dilemmes et opportunités manquées.

Les broderies sont ses propres interprétations et elle enregistre une trace permanente de ces rencontres passagères.

Le ralenti, accumulation constante de points brodés à la main lui permet de revisiter les conversations : s’arrêter sur les mots un peu plus longtemps, imaginer à nouveau les souhaits et les connaitre chacun un peu mieux.

 Bio 

Depuis plus de dix ans, Emma a eu l’habitude de dessiner et de coudre à la main afin d’explorer la façon dont un groupe qui réalise des activités influence une opinion partagée par la communauté, le moi et les autres,  produisant des travaux à long terme, œuvres collectives à grande échelle à des workshops spontanés impliquant groupes locaux, passants, étudiants et amateurs.